N

Novedades

“Pour Aslı Erdoğan”, poema para el libro “Poète… vos papiers!”

 

Asli Erdogan es una activista y escritora turca que fue liberada en diciembre pasado, después de pasar meses en la cárcel por dar a conocer, mediante su escritura y testimonios, los abusos y crímenes cometidos en su país.

La editorial Des Femmes invitó a Susana Romano Sued a ser parte de un libro colectivo que acaba de ser publicado en Francia, promovido por la Fundación Marguerite Yourcenar, en homenaje a Erdogan tras el movimiento generado en el mundo para su liberación.

A continuación, se presenta el poema que integra dicho libro “Poète… vos papiers!”, que fue traducido en la ocasión por Anne Piccard, quien tradujo –entre otros- a  Silvina Ocampo, Octavio Paz y Arnaldo Calveira.

“Sœur en solides résistances,
poétiques, politiques et éthiques
en faveur d’opprimés ta présence,
contre d’infamantes machines frénétiques
ne propageant que douleur depuis l’État
aux femmes humiliées, broyées
par la perversité des ordres du tyran
qui, impunément, exerce sa toute-puissance
et blesse l’humain avec violence
pour faire taire les voix vraies:
il te fustige, te dégrade et te torture
en exerçant sa brutale dictature.
Ni simulacres, ni rapports, ni jugements,
ou application de prétendus règlements,
ni actes abominables, ni injures
ni augmentation de peines et de supplices
ni condamnations, ni prisons, ni châtiments
au nom de la loi détournée:
Rien ne saura jamais faire de toi
une servante docile, ni une alliée.
Aslı Hoca1 !Ils ne doivent pas te museler!
ni effacer les vocables enflammés
forts et pleins comme la roche dure
qui, frémissants, jaillissent de ta plume.

aslı erdoğan, invocation po/éthique
Tu es mon exemple comme l’est Milagro,
la détenue qui lutte en Argentine,
réduite à la plus basse et vile condition
parce qu’elle est voix originaire du peuple
et ennemie de tout despotisme.
Sa lutte et la tienne sont les mêmes!
Avec vous je défends en toute impénitence
la liberté qui a été piétinée
par le pouvoir funeste qui harcèle
sans trêve les femmes en résistance.
L’idéal nous rapproche et creuse
la juste cause de toutes les actions
que vous portez, louable combat
tandis que monte le formidable pari

irréfrangible de tout militantisme,
avec ferveur et lucide constance.
En avant Bienfaitrices combattantes!
Aslı Erdoğan, Milagro Sala sous la menace,
héroïnes de patries insurgées:
dans l’urgence j’apporte ma voix et vous rejoins
du même côté des barricades…”

1 Le terme hoca, en turc, signifie professeur, maître, enseignant… ; il s’agit d’un titre
honorifique. (N.d.T.)

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Anne Picard



Compartir en:
Regresar